A propos de la revue

- Énoncé des missions
- Processus de relecture
- Originalité des soumissions
- Langues
- Coût de publication
- Libre accès et licences
- Référencements
- Bonnes pratiques
- Comité éditorial
- Comité de suivi
- Questions de genre

Énoncé des missions

L'Épijournal de Géométrie Algébrique publie, en anglais et en français, des articles originaux en géométrie algébrique et dans les disciplines proches, telles que la géométrie complexe, la géométrie arithmétique, la théorie des groupes algébriques et de leurs représentations. Il ambitionne également de faire connaître la plateforme Épisciences.

Processus de relecture

Le processus d'évaluation des articles soumis à l'Épijournal de Géométrie Algébrique est un processus de relecture par les pairs (single-blind peer-review process).

  • Une éditrice prend en charge ce processus et choisit un ou plusieurs relecteurs pour effectuer l'évaluation de l'article (dans un délai de 3 mois).
  • Sur la base des rapports, l'éditrice se forge un avis sur la soumission. Si cet avis est positif, elle propose d'accepter l'article au reste du comité éditorial.
  • La décision finale est alors prise de manière collégiale. Les autres éditeurs disposent de 30 jours pour prendre connaissance des rapports et donner leur avis (de façon argumentée) sur la validation de l'article. À l'issue de cette période, la décision finale est transmise à l'auteure.

Originalité des soumissions

Les articles soumis à l'Épijournal de Géométrie Algébrique doivent être originaux et ne doivent pas être soumis dans une autre revue. Toute forme de plagiat conduira au rejet de l'article.

Langues

Les articles publiés sont rédigés en français ou en anglais. Si l'article est en français, il doit contenir un résumé en anglais.

Coût de publication

La revue est entièrement contrôlée par des membres de la communauté scientifique : aucune contribution financière n'est demandée aux auteurs ou à leurs institutions pour la publication de leur article. Ceci est rendu possible par l'utilisation de la plateforme Épisciences, dont la mise en œuvre est assurée par le CCSD (Centre pour la Communication Scientifique Directe, ccsd.cnrs.fr).
Le comité éditorial ainsi que le comité de suivi s'engage à tout mettre en œuvre pour que cette gratuité perdure dans le temps.

Libre accès et licences

Les articles publiés par l'Épijournal de Géométrie Algébrique proviennent d'une archive ouverte (HAL ou arXiv) et restent donc accessibles en libre accès pour les lecteurs.
Les auteures conservent leurs droits d'auteur et les articles sont protégés par une licence Creative-Commons CC-BY-SA (attribution et partage dans les mêmes conditions). Logo Licence CC-BY-SA

Référencements

Après la publication du premier volume, le comité de suivi effectuera les démarches nécessaires en vue de l'obtention d'un numéro ISSN et pour assurer le référencement du journal dans les bases de données MathScinet et Zentralblatt. À noter que l'épijournal HRJ est lui aussi référencé dans ces mêmes bases de données (MS et ZB).

Bonnes pratiques

L'Épijournal de Géométrie Algébrique adhère au code des bonnes pratiques, document édité par la Société Mathématique Européenne.

Comité éditorial

Le comité éditorial est composé de 10 membres, dont un éditeur coordinateur. Ce dernier a pour rôle spécifique d'assigner un éditeur à un article. Le comité éditorial est chargé d'animer la vie de la revue (en faire la promotion et susciter de nouvelles soumissions).

Comité de suivi

Le comité de suivi assure la gestion pratique du journal. Sa composition est la suivante :

  • Pierre-Emmanuel Chaput
  • Benoît Claudon
  • Lucas Fresse
  • Alain Genestier
  • Damien Mégy
  • Arvid Perego
  • Matei Toma

Questions de genre

Sur ce site web, dans sa version française, nous avons choisi d'utiliser l'alternance des genres (voir par exemple la présentation qu'en fait le bureau de la traduction du Canada) pour rendre explicite le fait que les femmes sont autant concernées que les hommes par les différents aspects du projet.
Nous reconnaissons par ailleurs que la composition actuelle des comités éditorial et de suivi présente l'inconvénient de ne faire intervenir aucune femme. A ce propos, nous encourageons toutes les mathématiciennes travaillant sur les thématiques du journal à soumettre dans epiga, afin que cette communauté soit le mieux possible représentée dans nos numéros.